Heller-ForEver : Forum Maquettes pour les FANS
Bienvenue sur le forum INTERNATIONAL HELLER-FOREVER
Enregistrez vous pour découvrir nos rubriques
Et n'oubliez pas de vous présentez pour les nouveaux(obligatoire)
Pour les membres connectez vous simplement...

Welcome to the HELLER-FOREVER
Register to discover our sections
And do not forget to introduce yourself for new (mandatory)
For members simply log in


Revues Septembre 2018

Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Revues Septembre 2018

Message par Jacques le Mer 29 Aoû 2018 - 19:02

Comme d habitude, j ouvre par le FANA qui m est arrivé samedi passé ...



Revues Septembre 2018 Revue_38

Revues Septembre 2018 Revue_37



Au sommaire de la revue :

- L actualité en général meetings, restaurations, ... Et le centenaire de la SPA 124 JEANNE D ARC  ...
- Le courrier des lecteurs avec la présentation des restes d un BREGUET XIV découvert en SYRIE ...
- Le MESSERCHMITT Me 163 KOMET, petit mais brutal, par Peter CRONAUER. 1ère partie, si l avion en qui les dirigeants nazi avaient placé de grands espoirs, ne renversa pas le cours de la guerre aérienne ... Cet avion n en demeure pas moins un point  essentiel dans la conquête du ciel et de l aviation moderne  ... Basé sur un planeur, l avion fut le 1er à dépassé les 1000 grâce à un moteur fusé alimenté par des composants hautement instables ... Les pilotes furent confrontés aux vues de ses vitesses à ce l on appellera plus tard le mur du son ...  Tout comme pour le MESSERCHMITT Me 262 dont les vitesses d approches face aux box des bombardiers pouvaient approcher les 800 kms/h ce qui était un frein pour la visée, les pilotes du KOMET à 1000 km/h avait encore bien plus de difficultés à viser ... Comme pour le 262, les alliés ne pouvant pas les approcher en vol, ils les attendaient tout simplement à l atterrissage ...  Un TRES bon article sur le sujet ...
- L aviation en 1918, le SOPWITH CAMEL, un bien mauvais chameau, par David MECHIN. Episode 8, l auteur continue de dépoussiérer le conflit aérien de 14-18 et de mettre à bas certains mythes bien ancrés ... Ici le CAMEL qui est pour beaucoup un avion symbole de victoire alors qu il fut tout le contraire ... Dépassé dès son entrée en service en 1917, il fut maintenu jusqu en 1918. Pour les anglo-saxons ce fut l avions qui détruisit le plus d avions durant le conflit,  1 295 appareils ... Mais c est oublié que face à des pertes astronomiques (supérieur en % aux pertes terrestres), les autorités anglaises pour gonfler le moral des pilotes comptent les revendications pour victoires (comptages sans preuves et très laxiste) voire les avions ennemis qui ont fait demi-tour ... Il n en demeure pas moins aussi l avion le plus abattu du front Occidental (ce qui est un grand paradoxe ! ), certaines escadrilles anglaises sont en 1 sortie détruite de 50% voire à 100% ... Les pertes anglaises sont tellement important que si on compare leurs meilleures escadrilles en terme de pertes  aux moins bonnes escadrilles français, celle ci font mieux ... Encore une fois, l auteur au vu de son travail prend le contre pieds de fait acquis ... Il ne compile pas sur la compilation d autres article eux même compilés sur la même sources mais mais fait une recherche sur d autres sources aussi bien économiques, que techniques et militaires et n hésitant pas à replacer le sujet dans son contexte et le déroulement terrestre du conflit ... Pour moi ses parutions sur le sujet 14-18 dans les différentes revues françaises (Le FANA, BATAILLES AERIENNES, ...) sont La référence actuelle ... 
- Bataille d OKINAWA (1er avril - 22 juin 1945), CORSAIR contre Kamikazes, par Xavier MEAL. 4ème et dernière partie. Cette bataille, la plus sanglante de l US NAVY, montre le jusqu'au-boutiste des japonais et font comprendre aux américains que l invasion du JAPON risque d être une boucherie ... Coté NAVY, celle ci aura perdu entre 32 et 38 navires, 350 furent endommagés et 4 900 marins y furent tués ou portés disparus sans compté les autres corps ... 
- 1928 - 1934, aux origines du réarmement français, par Bernard BOMBEAU. 1ère partie, de 1928 à 1934, la FRANCE prend conscience de son retard et lance un programme ambitieux alors que la LUFTWAFFE n existe pas encore en que telle et que ses avions sont à peine du niveau des avions français ... Mais si l effort français s étiole au travers de productions sans intérêt c est surtout le détournement du financement des prototypes par l état qui va tuer le gros de l effort ... Les industriels se contentant d obtenir un proto financé par les instances gouvernementales  qui donnait un bonus si les performances demandées étaient atteintes sans savoir si les avions seront viables et d être produit en série ... Pendant ce temps l ALLEMAGNE, avec ses 14 usines, mettait en place une politique cohérente qui donnait ses premiers résultats dès 1933 ...
- SO 4050 VAUTOUR, une carrière aux multiples rôles, par Alain CROSNIER. 2ème partie, après l arrivée du 2A et 2B, voici l arrivée du 2N par le spécialiste français du sujet ... Un avion d arme qui détonne un peu dans l univers de l Armée de l Air ...
- Ce jour là ... Le 15 avril 1986, l ARRIEL à la conquête de l Amérique, par Charles CLAVEAU. TURBOMECA lance au milieu des années 70 une nouvelle turbine au rapport alors jamais atteint 650ch pour 110 kgs ... Si les protos fonctionnent bien, la série pose bien des problème et laisse à penser que tout va être stoppé ... Et malgré tout s acharne car un nouveau moteur ça prend du temps ... Et en 83, enfin tout fonctionne et comme le moteur US du DOLPHIN (LYCOMING LTS 101) est défaillant, les américains le remplace par l ARRIEl. SIKORSKY connaissant des problèmes avec le moteur  (ALLISON 250 C30) de son S 76 prend contact avec TURBOMECA ... Depuis l ARRIEL et dérivé a été vendu à 13500 exemplaires ...
- Maquettes, par HANGAR 47. EDUARD, SE 5a WOLSELEY VIPER au 48ème. Boite de la gamme WEEKEND, pour un montage sans prise de tête et sans accéssoires et un résultat qualitatif.
                                           REVELL, SPITFIRE Mk Vb au 72. Dans la gamme MODEL SET (colle peintures, pinceaux), une maquette de qualité à la portée de tous ...
                                           SPECIAL HOBBY, AJEET Mk I au 72. Une maquette original (c est le FOLLAND GNAT made in INDIAN) et de bonne qualité.
                                           EDUARD, HELLCAT Mk I, au 72. Toujours dans la gamme WEEKEND, l excellent GRUMMAN de la marque ...
                                           EDUARD, FOKKER E.II, au 48. Gamme WEEKEND, cette fois ci sur un sujet de 14-18 et facile d accès question haubans ...
                                           REVELL, MIG 21 SMT, au 48. Une maquette de TRES grande qualité ... Normal, c est le moule EDUARD ...
                                           AZ MODEL, P 51 BMUSTANG. Mis à part la verrière un peu basic le reste est de très bonne qualité ...





Au prochain sommaire :
- Les japonais contre les B 29.
- Le CORSAIR de la FERTE ALAIS.
- L année 1918 (9).
- Le Me 163 KOMET (2).
- Le réarmement français (2/4).


Dernière édition par Jacques le Lun 24 Sep 2018 - 15:32, édité 2 fois

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_3810
Jacques
Jacques
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 16805
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 57
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par paul-m le Mer 29 Aoû 2018 - 19:17

Septembre 2018 plustot?

Et très bon article du fana sur l'impasse qu'était le Komet. Very Happy
paul-m
paul-m
Expert
Expert

Masculin
Messages : 2343
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : vendée

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Jacques le Mer 29 Aoû 2018 - 19:27

paul-m a écrit:Septembre 2018 plustot?

Et très bon article du fana sur l'impasse qu'était le Komet. Very Happy

Merci pour ta relecture ... Bien sure rectifier le titre ...
Oui comme je le dis, un article sur le KOMET qui se lit avec délectation ... Une belle impasse militaire mais quand on est au abois tout est bon à prendre et à essayer ...
L article sur le CAMEL est excellent à tous les niveaux ... Un auteur que j aime lire ...

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_3810
Jacques
Jacques
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 16805
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 57
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Eric le Mer 29 Aoû 2018 - 20:12

Merci Jacques pour cette revue. 
A plus
Eric Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Eric
Eric
Cadre
Cadre

Masculin
Messages : 5751
Date d'inscription : 18/08/2015
Age : 59
Localisation : six fours les plages

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Jacques le Mer 29 Aoû 2018 - 20:24

Eric a écrit:Merci Jacques pour cette revue. 
A plus
Eric Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Merci, une bonne lecture pour la reprise ...

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_3810
Jacques
Jacques
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 16805
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 57
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par pifoux le Mer 29 Aoû 2018 - 22:25

Merci pour tout ça, il y a quelques petites choses qui m'interpellent quand même, à savoir les affirmations qui suivent
1) Les pilotes du KOMET à 1000 km/h avait encore bien plus de difficultés à viser . Ca semble évident, mais des pilotes de komet ont quand même réussi à descendre des mosquitos et mustangs, bien plus maniables, alors pour les B-17, moins rapides certes, ça devait plus ressemble à du tir au pigeon, les cochers des Me n'étant pas obligés de foncer à 900KM/h, enfin, c'est une interrogation qui me vient en tête.
2) parlant du camel de 1917_18 il est dit "face à des pertes astronomiques (supérieur en % aux pertes terrestres)" j'ai plus qu'un énorme doute, les pertes humaines au sol étant faramineuses . Pour ne parler que de la bataille de la Somme
pour les Britanniques le nombre de morts représente 30 % des victimes. Le nombre des disparus 19 % et celui des blessés 51 %. (soit 49% de pertes sèches réelles)
Pour les Français, le nombre des morts représenterait 20 % des victimes, celui des disparus 13 % et celui des blessés 67 %. (soit 33% de pertes sèches)
Pour seulement l'armée britannique, on estime à 30 000 le nombre des victimes (tués et blessés) dans les six premières minutes de la bataille !!!
Et le 1er juillet 1916, fut, pour l'armée britannique, une catastrophe avec 58 000 soldats mis hors de combat dont
19240 morts.
Ceci me fait dire que les pertes, même en pourcentages, des pilotes alliés sont loin d'être équivalentes avec les pertes des malheureux biffins.
Ce sont mes doutes concernant ces affirmations, mais je ne suis pas un spécialiste non plus
pifoux
pifoux
Historien du Forum
Historien du Forum

Masculin
Messages : 3622
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 69
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Jacques le Mer 29 Aoû 2018 - 23:40

Merci Serge pour ta lecture, mais je parlais (enfin l auteur) du % qui avoisinait les pertes terrestre, ce qui est différent. L auteur parle de mémoire d un pourcentage oscillant entre 25 et 30%
Sinon il va de soit que le nombre des soldats terrestres comme tu les cites sont bien plus importants que les pilotes anglais.
Pour certaines sorties les squadrons anglais étaient taillés en pièces avec des pertes de l ordre de 50%, ici on parle de mois noirs (et ils sont nombreux). Un squadron pour l époque c est 15 ou 18 pilotes de mémoire ... La cause essentiel outre des avions dépassés était le fait que les pilotes n était pas du tout formés et arrivaient au front avec quelques heures de vol et bien souvent sans avoir pratiqué sur un avion d arme (à la différence des français qui privilégiais la formation en plus de la technicités supérieure des moteurs et des cellules). 
Le CAMEL montre aussi le paradoxe du système anglais puisque pour eux le meilleur avions en terme de victoires (et pour cause des homologation très laxistes) et un taux de pertes des plus catastrophiques ... Comment est il possible d avoir un tueur d un coté et un agneau de l autre ? Les scores important des chasseurs allemands est du à leur confrontations essentielles avec des anglais. face aux français le rapport s inverse ... 
Pour les KOMET, le problème était que le moteur était tout ou rien ... Je monte à 10000 m et je plonge, j effectue ma passe de tir puis retour ... Mais l auteur indique que certains pilotes allemands savaient jouer avec subtilité du moteur fusée en faisant une 1ère montée à moyenne altitude puis coupais le moteur pour un plongeon à la vertical pour récupérer de la vitesse et remonter à très haute altitude et remettre le moteur ... Une sorte de yoyo ...
Sur le sujet de 14-18, je ne peux que te conseiller de lire BATAILLES AERIENNES qui à proposé un numéro par année (depuis 2014) pour commémorer le centenaire de cette guerre.

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_3810
Jacques
Jacques
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 16805
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 57
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Tiger60 le Jeu 30 Aoû 2018 - 10:33

merci

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_9010   Revues Septembre 2018 Patchh10    Revues Septembre 2018 19012510
Tiger60
Tiger60
Admin
Admin

Masculin
Messages : 21304
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 46
Localisation : PICARDIE - Oise (60)

https://heller-forever.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par pifoux le Jeu 30 Aoû 2018 - 11:22

Au moins j'aurais appris que le camel était une catastrophe, contrairement au S.E.5 apparemment . Maintenant je me méfie des affirmations britanniques concernant la supériorité de leurs appareils . C'est aussi sans doute pour cette raison que les ricains n'avaient que des avions français pour leurs pilotes
pifoux
pifoux
Historien du Forum
Historien du Forum

Masculin
Messages : 3622
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 69
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Jacques le Jeu 30 Aoû 2018 - 18:00

Les américains ont eu de l anglais malheureusement et ont connus les mêmes pertes ... La FRANCE malgré la fabrication la plus importante n arrivait pas à fournir tout ses alliés. Et la sous traitance mise en place que ce soit sur les cellules ou les moteurs n a rien amené de plus du fait d une mauvaise qualités de fabrication ... Ainsi les anglais et la fabrication des moteurs HISPANO en sous-traitance qui aurait du leur permettre d avoir un moteur hautement supérieur aux leurs ...

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_3810
Jacques
Jacques
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 16805
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 57
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Revues Septembre 2018 Empty Re: Revues Septembre 2018

Message par Jacques le Sam 22 Sep 2018 - 11:41

Revue AVIONS n°225



Revues Septembre 2018 Revue_46

Revues Septembre 2018 Revue_45




Un peu en retard là aussi ... Au sommaire du numéro :
- Des requins dans la blitzkrieg : La ZG 76 en mai-juin 1940, par Jean Louis ROBA. Une présentation de ce groupe de chasse célèbre allemand à l aube du second conflit et durant la Campagne de FRANCE. Volant sur MESSERSCHMITT Bf 110 et avec comme décoration une gueule de requin, ce groupe s illustra durant ce début du conflit face aux groupes de chasse français démontrant que l avion n était pas si mauvais notamment dans son rôle d attaque au sol ... Il est intéressant de lire aussi les commentaires des pilotes allemands après les combats avec des français ... La célèbre gueule de requin inspira par la suite un squadron de la RAF (Squ n°112) durant la guerre du désert et les TIGRES VOLANTS ...
- Hans PHILIPP, l Aigle de KRASNOGVARDEÏSK, par Philippe SAINTE. 2ème partie et fin, avec 206 victoires, ce pilote bénéficiait d une aura particulière au sein de la LUFTWAFFE. Si la très grande majorité de ses victoires a été obtenue en RUSSIE, c est au dessus du front de l Ouest ou il a été rappelé pour organiser et contrer les raids des bombardiers américains qu il trouvera la mort ... Son parachute ne s étant pas ouvert ...
- Le dernier combat du hauptmann BRENÜTZ, par Mikhaïl TIMINE. A l aube du 22 juin 1941, BRENÜTZ avec une trentaine de victoires, fait partis des grands as allemand de l époque ...
- Manfred von RICHTHOFEN, l as des as de la Première Guerre mondiale, par David MECHIN. 3ème et dernière partie, la fin du Baron Rouge, se remettant de ses blessures, l as devient une image de propagande pour le régime impérial. Il revient sur le front et crée une escadre d élite qui cache en réalité le déclin de l aviation impériale qui fasse aux anglais fait bonne figure ... C est l arbre qui cache la forêt ... Un nouvel avion arrive, le FOKKER triplan qui si il a des qualités (maniabilité et ascension rapide) est un avion totalement dépassé dès sa mise en service ... Mais utilisé uniquement face à des avions anglais médiocres et des pilotes peut formés, le triplan aux mains de l escadrille de RICHTHOFEN fait un carnage et contribue à une légende doré et du FOKKER et du pilote allemand. RITCHTHOFEN en est conscient surtout que son escadrille commence à voir apparaître les 1ers pilotes français et SPAD auxquels elle n a jamais encore été confrontée ... Le 21 avril 1918, l as est abattus  par des tirs de troupes au sol ...
La nouvelle RAF tire profit de sa disparition pour remonter le moral à ses aviateurs et les galvaniser. Une propagande qui perdura longtemps et sur plusieurs niveaux ... D abord les nazies qui utiliseront sa légende à leur profit dont GOERING qui pour sa gloire se présentera comme un ami personnel alors qu ils ne sont jamais croisés ... Après le Seconde Guerre mondiale, c est surtout la littérature anglo-saxonne qui va diffusé la mémoire de Manfred von RICHTHOFEN puisque 79 de ses 80 victoires l on été sur des pilotes anglais ...
- Les FERNAUFKLÄRER sur la FRANCE pendant la drôle de guerre, par Pierre BROUEZ. 1ère partie, on retient toujours le rôle de la chasse lors des guerres modernes et c est oublié le rôle primordial de la reconnaissance aérienne qui permet de déjouer à l avance la stratégie de l adversaire ... Cette reconnaissance ce divise en 2, celle rapprochée à proximité du front ( Heeresaufklärung) et celle lointaine (Fernaufklärer) ...
- Les pompiers volants américains en congrès, par Cyril DEFEVER.

_________________________________________________________
Revues Septembre 2018 Cid_3810
Jacques
Jacques
Modérateur
Modérateur

Masculin
Messages : 16805
Date d'inscription : 21/02/2015
Age : 57
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum